[ espace membres ]

[ je souhaite rester informé ]

Soyez informé en direct de l'activité du Pradie grâce à notre lettre d'information !

Voir les newsletters

[ Fermer ]

Actualités

Le Coorace et la FNARS de Franche-Comté organisent une séance de présentation des dispositifs CMU-C et ACS le 24 mars prochain

Actualités des réseaux

24 . 03 . 2016

De nombreux salariés accompagnés par les SIAE sont éligibles à la CMU-C (CMU complémentaire) ou à l’ACS (aide à l’acquisition d’une complémentaire santé).

Cependant, un bon nombre d’entre eux ne font pas les démarches nécessaires pour l’ouverture de leurs droits.

Le risque concernant ces salariés, est qu’au final, ils ne soient pas couverts en matière de complémentaire santé (si ils ne font pas valoir leurs droits CMU-C ou ACS et demandent par ailleurs à être dispensés d’adhésion au régime collectif de la structure).

« Selon le Fonds CMU, au 31 décembre 2012, 1,7 millions de personnes n’ont pas recours à la CMU-C, soit un taux de non-recours qui s’élève à plus de 20 % des bénéficiaires potentiels. Pour les allocataires du RSA socle, qui bénéficient d’un droit à affiliation partiellement automatique à la CMU-C sous réserve de l’accomplissement de certaines formalités, le taux de non recours s’élevait à plus de 28 % en 2010. S’agissant de l’ACS, les taux de non recours sont particulièrement élevés : plus de 70% des bénéficiaires potentiels. »1

C'est pourquoi, le Coorace et la FNARS de Franche-Comté vous proposent une séance de présentation de ces dispositifs (CMU-C et ACS)

le 24 mars 2016 de 14 heures à 16 heures

au FJT de la Cassotte, 18 rue de la Cassotte à Besançon

En présence d'un représentant de la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) et d'une représentante d'Harmonie Mutuelle.

L'occasion d'avoir une présentation approfondie, de pouvoir poser vos questions et voir comment travailler aux mieux avec les différents interlocuteurs.

N'hésitez pas à mobiliser les personnes qui sont concernées par cette question (directeurs, accompagnateur socio-professionnel, etc...), la salle est grande !

Merci aux structures intéressées de confirmer leur participation par retour de courriel en indiquant le nombre de participants, auprès de :

 

1Rapport « Les refus de soins opposés aux bénéficiaires de la CMU-C, de l'ACS et de l'AME », Défenseur des Droits, mars 2014

 

 

VOIR TOUTES LES ACTUS

Ce projet est co-financé par l'Union Européenne